Morbier

Le morbier est un fromage français, fabriqué en Franche-Comté, et qui tient son nom du village jurassien de Morbier.
Au XIXe siècle, lorsque qu'il restait du lait après la préparation du noble comté, mais pas suffisamment pour en confectionner un autre, les fermiers de Morbier réservaient le restant de caillé dans une cuve en le recouvrant d'une fine couche de cendre récupérée sur la paroi du chaudron. Cette couche de suie avait pour fonction de le protéger des insectes.
Le lendemain, après la préparation des comtés, le reste de la traite venait recouvrir la première épaisseur. Les fermiers réservaient le fromage alors obtenu pour leur propre consommation.
Aujourd'hui, la fine couche de cendre à la saveur douce et fruitée qui le caractérise n'a plus qu'un rôle décoratif et de souvenir de cette vieille pratique.
C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte pressée non cuite, d'un poids moyen de 7 kg.
Sa période de dégustation optimale s'étale d'avril à octobre après un affinage de 9 à 10 semaines, mais il est aussi excellent de mars à décembre.
Le morbier donne son nom à une variante de la tartiflette : la morbiflette.